28 janvier 2008

Celle qui n'avait pas écrit au brouillon

? Autant l'avouer tout de suite, ce soir je me lance dans un post sans brouillon, ce qui constitue une grande première. C'est pas que je que sois psychorigide, mais je fais partie de ces gens ayant un fort besoin de cadres mentaux, physiques ou autres. Il faut me voir écrire un post en temps normal pour comprendre. D'abord une cigarette, puis une gorgée d'eau, puis des craquements de doigts, presque comme une sportive, je dis bien presque. Puis la feuille (si possible les intercalaires piqués au moment des partiels) et le bic. J'ai... [Lire la suite]
Posté par mifiguemiraisin à 20:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 janvier 2008

Celle qui flottait

Immatérielle Et la lassitude s'empara de moi, me laissant usée, épuisée, vidée, et je me mis à flotter. Toutes ces choses jamais prononcées, que de silences et de non-dits. Et toutes ces heures a les ressassées, elles, ces idées noires, sordides, funêbres. Et ces moments d'effroi et de peur. Et j'en parle sans jamais les dire, ces maux qui ne franchissent ni mes lèvres, ni la pointe de mon stylo. Et je suis lasse de les garder si jalousement pour moi, parce qu'ils sont ma faiblesse et mon armure. Parce que la vie... [Lire la suite]
Posté par mifiguemiraisin à 20:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 janvier 2008

Funeste Fenêtre

Funeste Fenêtre Un cimetière en Lorraine. Tout y est gris, même les fleurs, comme si les gens ne devaient pas y être seulement tristes, mais désespérés. Triste à mourir Et ce ciel qui n'en finit pas d'être gris-cimetière-de-l'est, et ce déluge qui n'en finit pas lui non plus, à tel point que j'ai presque peur de mourir noyée en sortant m'intoxiquer sur ma fenêtre. Oui, le fumeur invétéré, vivant en milieu nicotinophobe, est un être trés courageux. Bravant les éléments et les funestes présages de sa famille ("tu vas... [Lire la suite]
Posté par mifiguemiraisin à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2008

7 ans de réflexion (I)

7 ans de réflexion (I) Au commencement il y eut les autres, et puis moi. Je suis née dans un jardin, le mien et il y avait du soleil. J'aimais bien les couleurs, c'était joli. Et puis il y a eut les groseilles, dans un autre jour, ou il y avait encore du soleil, ce qui est assez rare pour être noté, car il pleut souvent en Bourgogne, mais ça c'est peut être parce les gens qui y vivent ne pleurent pas souvent. Moi je pleure souvent, mais c'est normal, c'est parce que je suis née un jour ou il faisait beau,... [Lire la suite]
Posté par mifiguemiraisin à 20:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]